9UIDER, UN ANABAPTISTE DE CHEZ NOUS

Le poison, c’est l’apparition goutte à goutte de nouvelles conceptions en morale, en art, en politique dans le sein de la famille, les journaux, les livres et les relations sociales. Robert MUSIL

-Sans être chrétiens, nous autres Marocains, nous sommes d’authentiques anabaptistes !

Disait l’homme, un sexagénaire au blanc-bec qui voulait lui apprendre comment un bon musulman se doit de faire pour accomplir sa prière : la paume de la main droite sur le revers de la main gauche, orteil contre orteil, en rangées serrées pour ne laisser au Satan le loisir de se mettre entre eux, ainsi qu’il le réclamait je ne sais plus quel cheikh sur une K7… Sauf qu’aux yeux du vieux, il y avait dans la façon de faire du jeune homme quelque chose de désobligeant, de transcendantal. Une façon qu’il devait certainement à son modeste niveau d’instruction qu’il voulait accommoder, coûte que coûte, avec un certain prosélytisme religieux de plus en plus ambiant, à la prédication. Ce qui revenait à dire, pour le vieux, que le jeune voulait lui montrer où étaient situées les vignes de la famille et d’une certaine façon, lui apprendre à faire aussi, pendant qu’il y était, des grimaces. Ce qui était proprement intolérable, eu égard à l’âge du monsieur, la soixantaine bien sonnante et celui du jeunot, à peine la vingtaine !

Il faut dire que la scène eut lieu au sortir de la mosquée. Quelques moments avant, les deux hommes faisaient leur prière côte à côte. Le jeune homme tenait à coller son petit orteil contre celui du vieux. Ce dernier, pour avoir été élevé à procéder autrement au rituel, et l’avoir pratiqué ainsi sa vie durant, désapprouva les sollicitations du petit, cherchait à tenir le jeune homme à distance, à quelques centimètres. Une fois dehors, ladite prière accomplie tant bien que mal, le jeune homme voulait lui faire la leçon. Mr. 9ouider, le vieux en question, lui prêta l’oreille, se suffisant de réajuster son béret, chaque fois que le jeune lui en racontait une, parce que telle était l’idée du prêcheur sur la k7 audio et que si le cheikh le disait, c’est que c’était vrai. C’aurait pu s’arrêter là, n’était-ce que le jeunot signait et persistait.

- Ecoutez moi ! Fiston, cela fait maintenant 53 ans que je fais mes prières de la sorte : les mains ballantes avec, comme tout le monde par ici, les petits orteils un tantinet distanciés de ceux de mes voisins immédiats et ce tous les jours, sauf cas majeur. Et ce n’est pas maintenant qu’on va me ré-islamiser. Cela ne se fait pas ! Voyons …

- C’est qu’avec le temps, des impuretés s’étaient incrustées dessus le rituel qu’un renouveau de la pratique religieuse s’impose. Si tu l’as remarqué, y en même qui se défont de leur culottes pour y aller ! c’est plus une mosquée, plutôt le hammam

- Ah, je vois ! c’est là le signe distinctif de nos frères les chleuhs, mais pour ça, tu dois savoir que dans le temps, ils avaient deux tenues, une pour vaquer à leur préoccupations de tous les jours et une autre pour accomplir la prière. Ce que tu as remarqué n’en est qu’une survivance qui remontait à l’époque des Almohades. Une grande dynastie si tu savais … mais s’ils le font c’est par souci de pureté.

- Quoi que tu en dises, nous devons prier en rangs serrés pour que Satan ne s’immisce pas entre nous, croyants

- Mais pourquoi ne pas le laisser plutôt prier avec nous et que l’on finisse une fois pour toutes avec tous les drames, tous les crimes du monde qu’on lui met faussement sur le dos et puis, à ma connaissance, il n’y a aucune plainte enregistrée contre Satan, dans quelque tribunal que ce soit ; il n’y en a que pour des hommes comme toi et moi, de ces atrocités…

- Je vois … alors, dernière question : pourquoi 9ouider, ton prénom, alors que tout bon croyant ne saurait s’accommoder d’un diminutif. Le prénom Abdelkader ne te plaît-il pas ?

-Certes, nous nous donnons volontiers de ces prénoms à la résonance pleine de foi, mais depuis le temps, nous nous étions arrangés pour que ces mêmes prénoms, aussi pieux, aussi vénérés, soient aussi des plus courts, des plus abrégés et ce comme préalable à la foi totale. On se prénomme 9ouider, dans un premier temps en guise de simple pétition de foi et le jour où l’on aura tout à fait la foi, alors là on prendra le prénom en entier. Ce qui n’est pas encore mon cas …

-comment ?!!! tu n’as pas encore la foi en Dieu !!!

-je suis seulement musulman, mais de là à dire que j’ai la foi, que je suis mu’min, croyant, il y a tout un chemin qui me reste encore à faire ! un peu comme « al a3rab », dans le coran…

Commentaires

Larbi a dit…
Premmmmmmmmmmmmms
Sacré Lord Gar ! Ah si seulement tu nous écrit plus souvent :)
Inviter Satan à la prière c’est un coup de génie ! Wellah ! La paix de braves…
Mais tu crois que Satan va accepter ?

Ecoutes Lourd gar, je suis pas sûr que 9ouider est un analphabète ! Beh voyons ! Lit sa dernière réplique « je suis seulement musulman… » C’est criant de vérité ! Sur la tête du cheikh aucun sociologue de chez nous ne résumerait la situation de nos contemporains d’une façon aussi pertinente, sans hypocrisie et sans faux semblant.
Najlae a dit…
wa akhirane wa akhirane
g pas encore lu,je me felicite juste hehehe
welcome back
Najlae a dit…
jen croi spas mes zyeux....
j'ai passer hier soir a refaire ma template pour avoir celle ci,scribbling,but i guess the scribe had la primeur de la chose.
ca buggait,alors j'ai laisse tomber...
Loula la nomade a dit…
Hi Gar,

I simply love it. Voilà que même le moindre retranchement spirituel devient matière à réglementation par ces nouveaux apôtres.
J'adore la mise en page, le crayon cassé. Absolument sublime cette nouvelle "tête".
Amicalement
Larbi a dit…
Ayayya
J’ai gaffé et personne ne me l’a dit (vous avez pitié de moi, :)
Fallait lire anabaptiste et non analphabète !!


ANABAPTISTE. nm celui qui est partisan de l'Anabaptisme
ANABAPTISME. n. m. XVIe siècle. Emprunté du grec chrétien anabaptismos, « second baptême ».Doctrine religieuse qui, exigeant un acte personnel de foi, retarde le baptême des enfants jusqu'à l'âge de raison et fait rebaptiser les adultes qui se convertissent.
GarAmud a dit…
Bonsoir!

Larbi,
J'aimerais bien écrire plus souvent, mais que veux-tu, c'est la vie : il y a un temps pour écrire et un autre pour chiader... la bie quoi! comme dirait Mr. 9ouider

Personnellement, je ne m'étais douté de rien, absolument...trouvant même ton commentaire
parfaitement bien à propos
Mat7'ammamch!

Najlae,

Je ne sais pas mais je trouve à cette trame quelque chose d'effiminé, je l'ai choisie parce qu'elle me rappelle la couverture du "Le Monde selon Garp", avec un crayon écrasé sous le poids du globe....je ferais vite de la changer :)

Loula,
Si seulement, tu les as vus à l'oeuvre, on veut réislamiser une société comme la nôtre, conservatrice jusqu'aux bouts des ongles...
Anonyme a dit…
salut gar
Je crois que tu doit faire un saut chez bba moh.... droit d'auteur oblige.....salut à toi.
Gar,

cette histoire est un classique dans nos mosquées sublimement rapporté, je l'avoue (je me joins aux autres pour te passer la pommade!):)

pour l'anecdote, j'ai arrêté ma prière à l'age de 17 ans à cause d'un frère mus qui voulait m'apprendre à me tenir selon une doctrine qu'il a inventé ou qu'il a lu dans un livre de poche pour vrais faux dévots. certes, je m'y suis repris à plusieurs reprises sans réussir à rependre le fil de la prière la ou je l'ai laissé, enfin, llah yahdi ljami3:)
ceci dit, je trouve que tu défends satan (ou ibliss, joli prénom du reste) à juste titre, nous autres fils d'adam et d'eve sommes bon et mauvais, honnêtes et corrompus,.... on nous apprends très tot à revendiquer le bon côté des choses et à rejeter le reste sur ibliss, on va même jusqu'à lui jeter des cailloux, si ce n'est pas malheureux!
enfin, content de te relire et surtout de te réecrire!
a+ l'ami.
GarAmud a dit…
Bonjour Joubert (fils de Ba Moh, 9ouider dans la note)

je reprends alors :

Alors une fois, devant Masjid assuna à Tiznit .... Ba Moh faisait sa prière le plus gentiment du monde, quand un jeunot, son voisin, faillit lui écraser le petit orteil pour soit-disant ne laisser au satan aucune chance pour...

çaffi? (je rapporte une anecdote, c'est pas du plagiat ;) )

c'est bon?

Pourtant, je t'avais dit que je lui dois une note, à la gloire de Ba Moh ... :)

Le Professeur SHadoko,

C'est connu : pour le mouton on se cache derrière les enfants (j'immole pour que mes petits ne soient pas en reste) et pour les conneries de tous les jours, on les met sur le dos de Satan, Iblis... C'est plus confortable. on est plus responsable, on ne répond plus de ses actes, surtout celles condamnables... un débat sur la notion de "l'imputabilité
" en culture musulmane, enfin dans notre culture ...
Mchicha a dit…
Sbahlkhir ou bsseha le new look !
j'aurais barbouillé d'avantage la feuille ;)
j'adooore !

première lecture :

la phrase de Robert musil .. m'agace un peu : y'avait .. il y'a et il y' auras tout le temps de nouvelles conceptions .. dans les religions .. arts .. sciences et j'en passe
c'est toujours interessant .. enrichissant d'explorer d'autres visions .. maintenant libre à nous d'adopter ou pas ..
Des fois je me dis (j'ai peut être tort!) que tout est négociable .. on peut changer d'opinion si l'autre nous convainct .. apporte des preuves ..

revenons à ton récit :

oui .. il y'a une crise de foi .. ENORME .. personne n'est épargné .. ça touche tous les âges .. tous le monde quoi
t'as mis le doigt .. exactement où ça fait mal !

tu traites un sujet fort délicat avec humour .. et ça j'aime bcp !
tu sais le dialogue entres tes deux personnages me rappelle une mthla :
"aji ya ymma nwrrik dar khwali"

le passage sur satan est sublime .. t'as frappé fort !
ça m'arrive aussi de le plaindre .. c'est qu'il encaisse le pauvre ..
tandirouha 9dd rassna ou nls9ouha fih !
on se voile la face en qq sorte mais chacun de nous sait qu'il est responsable de ses actes
c'est un catalyseur peut être mais sans plus !

utiliser un démunitif quand notre foi n'est pas encore à point ..
BRAVO !

ravie de te lire ;)
A bientôt
leblase a dit…
O GarAmud, tu n'es certainement pas analphabète, mais personne ne te jettera l'anathème, crois-moi, en dehors de ceux que les Chrétiens appellent les "grenouilles de bénitiers" tu sais, tous ces pieux-pieux qui n'ont pas la foi mais croient que tout est dans le rituel maniaque que tu décris si bien..
Tu es un super pourfendeur des Hypocrites
Satan entre mes doigts de pieds, cela va plaire à ma belle!
Anonyme a dit…
Garamud qui troque les accoudoirs des bars pour les portes des mosquées! je dis la 7awla wa la 9ouwata illa bi ellah!quel ange t'a piqué a ssi Ibliss
Achakar a dit…
trés beau récit et trés belle manière de faire allusion à ses superstitions de religion.
yves a dit…
Dire les choses essentielles, l'air de rien, et marquer encore plus fort les esprits ! Superbe papier !

Posts les plus consultés de ce blog

SURVIVRE...

Amours félines